Suivez-nous

Pratique

Voie de bus : c’est ça la sanction si vous roulez dessus ?

Voie de bus : c'est ça la sanction si vous roulez dessus ?

La circulation avec des véhicules privés est absolument interdite, des couloirs de bus sont réservés à certains usagers. Quels sont les risques d’emprunter ?

Il existe de nombreuses règles dans le code de la route que tout conducteur doit connaître, faute de quoi il risque des sanctions plus ou moins sévères, mais surtout des accidents. Bien sûr, on pense à la priorité intouchable du côté droit, à l’obligation stricte d’arrêter, ou encore à la capitulation et autres règles bien connues, dont la violation peut entraîner des pénalités très élevées voire le retrait de points. Mais il y a aussi d’autres choses à faire et à ne pas faire moins connues. Cela s’applique en particulier aux réglementations sur les couloirs de bus. S’ils sont conçus pour faciliter la circulation de ces derniers, notamment dans les grandes villes, ils peuvent tout de même être utilisés par d’autres types de véhicules. Cependant, ils sont strictement interdits aux véhicules privés. Mais alors quel est le risque de les emprunter quand même, qu’on le veuille ou non ?

La transformation de Paris continue 👏 Le premier tronçon de l’avenue Gambetta longeant le cimetière est quasiment achevé, avec une piste cyclable sécurisée. Merci aux usagers et voisins du quartier pour leur patience et aux services pour leur travail 🙏 pic.twitter.com/tO7K6GQv6w

– David Belliard (@David_Belliard) 3 juillet 2022

quelques exceptions

Si les bus ont évidemment le droit d’emprunter ces voies spéciales qui leur sont prioritairement dédiées, les taxis peuvent également les emprunter, ainsi que certains VTC agréés. Les cyclistes peuvent également passer, tout comme les véhicules prioritaires et d’urgence tant qu’ils sont utilisés. En dehors de ces exceptions, personne n’est autorisé à circuler dans les couloirs de bus, et encore moins les voitures.

A lire aussi  Quelle est le prix d'un plein d'essence ?

[Jour déménagement] 🚌🔷😲 Une place libre juste devant la porte, c’est trop beau pour être vrai ? Peut-être! Assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’une zone réservée aux bus, qu’il s’agisse d’un arrêt ou d’une voie. Il est interdit de séjourner dans ces lieux, même pour une courte durée ! pic.twitter.com/clRXKMgmtb

Une lourde sanction dans la circulation

Si vous décidez de le faire quand même, ou si vous vous retrouvez sur ce chemin sans vraiment y prêter attention, sachez que la sanction est très sévère. En effet, il y a une amende de 4ème classe de 135 euros. En revanche, et contrairement à ce que beaucoup pensent, cette infraction n’implique pas le retrait de points du permis de conduire.

Hormis les intrusions impliquant un arrêt ou un dépassement (ce qui ne semble pas être le cas), la voie réservée aux bus est effectivement fermée.

La direction a été avertie de rappeler les règles du code de la route et de courtoisie et de convoquer les agents.

— Métropole Aix-Marseille-Provence (@AMPMetropole) 7 août 2019

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents