Suivez-nous

Pratique

Radar de suivi autonome – Le radar le plus dangereux !

Radar de suivi autonome - Le radar le plus dangereux !

Le premier radar autonome appelé Bauradar est entré en service en juillet 2015. Sept ans plus tard, les chiffres montrent que c’est le plus impressionnant de tous les radars. Ils clignotent quatre à cinq fois plus que les autres types de radars !

Le nom de code officiel est ETC pour les machines de construction. Équipé de la technologie laser LIDAR, il s’agit d’un radar d’origine allemande : le Vitronic PoliScan F1 HP. Il peut contrôler jusqu’à 4 voies, peut être placé sur le terre-plein à gauche ou à droite de la route et mesure des vitesses comprises entre 10 et 300 km/h. Il peut également surveiller la vitesse dans les deux sens et distinguer les camions des voitures.

Mais surtout, ses bureaux sont son point fort : étant autonomes, ils peuvent être déplacés du jour au lendemain, rendant la vie difficile aux usagers qui pensent avoir trouvé leur emplacement définitif.

Les radars autonomes de chantier seront plus nombreux

Et la mauvaise nouvelle : ils vont se multiplier. Argus révèle que le nombre d’emplacements possibles passera à 2 500 suite à un appel d’offres de la sécurité routière. C’est trois fois plus qu’avant ! Et parallèlement aux emplacements, la flotte radar des emplacements passe de 249 à près de 400.

Autre mauvaise nouvelle : Parmi les emplacements, ils ne sont plus réservés aux zones de construction. 500 des 2500 emplacements sont réservés aux zones dangereuses. Cela a son utilité, du moins en ce qui concerne la sécurité routière, et pas seulement pour équilibrer les chiffres.

Comment repérer les radars autonomes : leur talon d’Achille

Heureusement, ces radars ont quelques bogues qui peuvent vous aider à identifier leurs zones d’installation. Afin d’être mobiles, ces radars sont montés directement sur des remorques. Cela crée des contraintes lors de l’installation : la camionnette qui les déplace doit pouvoir se garer sans manœuvrer, et le sol doit être absolument plan et stable. Dans de nombreux cas, cela nécessite des travaux de terrassement. Vous ne serez donc pas soulagé de les voir sur votre épaule ou dans un endroit difficile à atteindre.

A lire aussi  Quelle est la durée de vie d'un embrayage ?

Parce que ce radar est lourd, il doit également être retiré de la route pour éviter d’être heurté et d’endommager un véhicule. Voici quelques indices qui peuvent vous aider à les repérer.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents