Suivez-nous

Pratique

Quand cela vaut-il la peine d’acheter une voiture hybride ?

acheter_voiture_hybride

Parmi les voitures de dernière génération, on trouve les hybrides. Découvrez leurs caractéristiques et leur commodité.


Les voitures hybrides sont la dernière génération de voitures, un croisement entre une voiture traditionnelle avec un moteur thermique et un véhicule électrique.

Elles offrent notamment un bon compromis, avec certains avantages des véhicules à essence ou diesel et les bénéfices environnementaux des voitures vertes à zéro émission.

Ces dernières années, les ventes de voitures hybrides ont considérablement augmenté, s’imposant dans le secteur automobile comme une solution efficace pour réduire la pollution atmosphérique due aux transports privés.

Examinons les avantages et les inconvénients de ces voitures pour voir si une voiture hybride est vraiment rentable.

Qu’est-ce qu’une voiture hybride ?


La sensibilisation accrue aux questions environnementales, avec des réglementations plus strictes sur les émissions nocives des véhicules, a conduit les constructeurs automobiles à concevoir de nouvelles technologies pour réduire les niveaux de CO2 des voitures.

L’une des options les plus populaires est la voiture hybride, un véhicule qui pollue moins et optimise la consommation de carburant pour une mobilité durable. Dans ces voitures, la principale source d’énergie reste la source thermique, constituée par un moteur à essence ou diesel.

Cette dernière est assistée par des technologies d’assistance, telles que des systèmes de récupération d’énergie au freinage et à l’accélération, ou par le couplage d’un moteur électrique permettant de rouler à faible vitesse sans émettre de CO2.

Cependant, les voitures hybrides sont toujours équipées de batteries lithium-ion, des dispositifs extrêmement efficaces capables de stocker l’énergie et de la rendre disponible en cas de besoin, soit pour alimenter le moteur électrique, soit pour réduire la consommation du moteur thermique.

Voitures hybrides : avantages et inconvénients


Les voitures hybrides présentent bien sûr des avantages et des inconvénients, et il convient de noter que les modèles actuels sont bien plus avancés que ceux d’il y a quelques années, avec des performances similaires à celles des voitures diesel ou à essence.

Tout d’abord, ces voitures réduisent les émissions polluantes, grâce à la récupération d’énergie ou à l’activation du moteur électrique. Un autre avantage direct est la réduction de la consommation de carburant, avec la possibilité de parcourir plus de kilomètres avec un litre de carburant que les véhicules traditionnels.

En même temps, il est possible de contourner les restrictions de circulation dans les centres historiques, en respectant les limites des niveaux de CO2 imposées par de nombreuses réglementations locales pour les blocs de transit. Il ne faut pas sous-estimer l’autonomie élevée, un problème auquel sont confrontés les véhicules entièrement électriques.

Au contraire, ces véhicules sont plus chers que les modèles classiques à moteur à combustion interne, et ils sont également plus adaptés à un usage urbain où il est possible de rouler presque exclusivement en mode électrique. Sur l’autoroute, les avantages de la configuration hybride tendent à s’estomper, rendant les autres voitures plus pratiques.

En général, on peut dire que la voiture hybride vaut la peine quand :

  • vous conduisez principalement en ville ;
  • vous ne parcourez que quelques kilomètres par an
  • vous disposez d’un endroit pour recharger votre véhicule.

Une voiture hybride, par contre, ne vaut pas la peine quand :

  • vous conduisez principalement sur les autoroutes ;
  • vous parcourez de nombreux kilomètres par an ;
  • vous laissez votre voiture garée sur la route pendant la nuit.

Combien une voiture hybride pollue-t-elle ?
La consommation de carburant d’une voiture hybride dépend d’un certain nombre de facteurs, tels que le style de conduite, le kilométrage et le type de route empruntée.

Les véhicules hybrides sont généralement plus respectueux de l’environnement en ville, car à faible vitesse, la poussée principale provient du moteur électrique ou des batteries qui soutiennent le moteur thermique.

En revanche, les performances sont moins bonnes sur l’autoroute, car à grande vitesse et sur les longs trajets, elles dépendent du moteur à essence ou diesel. Cela réduit considérablement l’avantage énergétique, compte tenu également de l’augmentation du poids des batteries.

Types de voitures hybrides : hybrides légères, hybrides douces et hybrides rechargeables.
Plusieurs modèles de voitures hybrides sont disponibles sur le marché, avec des solutions différentes selon le type de technologie.

Les hybrides légers (également appelés micro hybrides) ne disposent d’aucune assistance électrique ou de batterie, mais seulement de solutions qui améliorent l’efficacité du système électrique de la voiture, comme le système Start & Stop.

Les véhicules hybrides légers sont dotés d’un moteur à combustion interne classique, avec des systèmes de récupération d’énergie au freinage et à l’accélération pour réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2. Ils ne sont activés qu’à certains moments, comme le démarrage et la conduite à faible vitesse.

Les voitures full hybrides, quant à elles, possèdent des batteries plus importantes que celles de l’hybride léger, avec l’ajout d’un moteur électrique indépendant. L’énergie stockée est utilisée pour recharger le moteur électrique, ce qui permet de conduire la voiture à basse vitesse de manière propre, avec une autonomie de plusieurs dizaines de kilomètres et un seuil de 50-60 km/h environ.

Les véhicules hybrides rechargeables constituent une solution plus avancée avec un double groupe motopropulseur thermique et électrique, qui peut fonctionner ensemble ou séparément. La différence réside dans la possibilité de recharger les batteries en externe, en les connectant à une prise électrique domestique ou à une station de recharge publique.

Qu’est-ce que le mode EV dans les voitures hybrides ?


Certains véhicules hybrides, équipés de technologies hybrides rechargeables ou totalement hybrides, proposent le mode EV (Electric Vehicle mode). Il s’agit d’une fonction qui peut être utilisée pour mettre la voiture en mode électrique, lui permettant de rouler sans émissions jusqu’à 50 km/h.

Cette option a une autonomie limitée, généralement de quelques kilomètres seulement pour les voitures entièrement hybrides, alors que les voitures hybrides rechargeables peuvent parcourir jusqu’à 50-60 kilomètres en mode entièrement électrique, selon la capacité de la batterie et la vitesse.

Combien coûte la recharge d’une voiture hybride ?


Les voitures hybrides dotées de la technologie mild ou full hybrid n’entraînent pas de frais de recharge des batteries, car l’énergie est restituée en récupérant les pertes de chaleur du moteur thermique, par exemple lors des décélérations et des accélérations.

Le coût de la recharge des voitures hybrides rechargeables dépend du prix de l’électricité. La recharge à domicile coûte en moyenne environ 8/9 euros, à raison de 0,20 €/kWh, tandis que la recharge à partir de stations de recharge publiques et privées coûte environ 18/20 euros.

Que se passe-t-il si vous tombez en panne d’essence dans une voiture hybride ?
Il est très difficile de tomber en panne d’essence avec une voiture hybride, car ces modèles sont équipés de systèmes avancés pour signaler les niveaux de carburant et l’énergie de la batterie.

Les dommages à la voiture sont un événement très peu probable, mais si vous avez des doutes, vous devriez activer l’assistance routière par l’intermédiaire de votre compagnie d’assurance.

Bien que les voitures hybrides offrent de nombreux avantages, elles sont plus chères que les voitures à essence et diesel.

En même temps, il est possible de bénéficier d’incitations gouvernementales pour l’achat de voitures hybrides, qui ne s’appliquent qu’aux voitures dont les niveaux d’émissions de CO2 sont compris entre 21 et 60 g/km.

Dans ce cas, il est possible d’obtenir du concessionnaire une remise allant jusqu’à 2 500 euros avec mise à la casse, en remettant un véhicule de classe Euro 0, 1, 2, 3 ou 4, ou 1 500 euros sans mise à la casse. L’incitation n’est disponible que pour les voitures d’une valeur inférieure à 61 000 €, TVA comprise.

Certaines régions offrent également des allégements fiscaux, comme l’exonération totale pendant cinq ans, comme en Basilicate, en Ligurie, dans les Marches et dans les Pouilles.

D’autres administrations offrent la suspension du paiement de la vignette pendant 3 ans, mais plusieurs régions n’offrent aucun type d’avantage sur la taxe automobile.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents