Suivez-nous

Pratique

Pénalité de poids : comment ça marche ?

Pénalité de poids : comment ça marche ?

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de gros SUV : le nouveau malus de poids entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Si les groupes écologistes ont demandé un poids de 1400 kg comme seuil, ce sera finalement un poids supérieur à 1800 kg qui se traduira par un poids peine. Et à 10 euros le kilo supplémentaire, ça peut faire mal.

Cette nouvelle taxe déguisée ne s’applique pas aux voitures électrifiées, c’est-à-dire aux voitures électriques et aux hybrides rechargeables. Aussi appelé contrôle de foule en ordre de marche.

Quelles voitures sont concernées par la pénalité de poids ?

Cette taxe s’applique à la première immatriculation d’une voiture en France : neuve ou importée. Le paiement s’effectue en même temps que la carte grise.

La plupart des SUV citadins et compacts les plus vendus en France pèsent moins de 1,8 tonne et ne sont donc pas concernés.

Le malus de poids s’ajoute à la taxe CO2. Bonne nouvelle : le montant total ne peut excéder 50% du prix de la voiture ! Une générosité bienvenue.

Un simulateur pour voir quelle sera la pénalité de poids

L’État a créé un simulateur pour avoir un aperçu de cette taxe avant d’acheter une voiture neuve en question.

Car il existe de nombreux cas où cette taxe ne pourrait pas être appliquée. Pour une personne sans conditions particulières qui achète une voiture neuve avec 1900 kg, la pénalité de poids est de 1000 euros.

Les conditions particulières tiennent compte des limitations des automobilistes. Par exemple, si la voiture est adaptée pour un fauteuil roulant et que vous avez une carte de mobilité avec un handicap ou une carte d’invalidité militaire, vous êtes exonéré de cette taxe.

A lire aussi  Occasion : Renault Clio 3, laquelle choisir ?

Une personne ayant 3 enfants mineurs à charge peut bénéficier d’une réduction de 200 kg par enfant à charge si la voiture de 5 places ou plus est la seule voiture du foyer éligible à cette indemnité. Pour une voiture pesant 1900 kg, une réduction de 1000 euros est accordée, qui doit être demandée au bureau des impôts.

Cette pénalité de poids peut être combinée avec la pénalité environnementale. Son but : tuer les gros SUV thermiques.

Exemple de modèle concerné : l’Audi RS Q8. A 2390 kg sur la balance, le supplément poids à vide est de 5900 euros. Avec 277 g d’émissions de CO2, l’amende maximale est infligée : 40 000 euros. C’est tout 45 900 euros, qui s’ajoutent au prix catalogue de 168 800 euros …

Autre exemple, le Porsche Cayenne de base avec 340 ch et 2060 kg sur la balance, frappe également l’amende de 40 000 euros et l’amende de 2 600 euros. Dans l’ensemble, cela est très proche de la limite de 50 % du prix de base de 84 957 euros. Mais qui commande un Cayenne sans options ?

Les gros SUV de luxe sont donc concernés par cette nouvelle taxe. N’aurait-il pas été plus facile d’augmenter l’amende, qui est déjà déraisonnablement élevée ? Ses modèles sont déposés dans d’autres états comme le Luxembourg, mais cela ne les empêche pas de circuler en France.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents