Suivez-nous

Pratique

Le bonus éco de 6 000 euros est prolongé : nouvelles conditions

L’éco-bonus pour l’achat d’une voiture électrique neuve doit être ramené de 6 000 à 5 000 euros au 1er juillet 2022. Coup de foudre (espéré par les experts et les acheteurs), Bruno Le Maire a finalement annoncé le chiffre à prolongé de 6000 euros jusqu’à la fin de l’année. Le maintien de cette subvention est justifié par le ministère français de l’Economie, des Finances et de la Reconstruction pour aider les personnes qui ne peuvent pas acheter une (nouvelle) voiture électrique.

Afin de créer de la marge pour les commandes et les livraisons, ce niveau de bonus est disponible pour toutes les commandes passées avant le 31 décembre 2022 et facturées avant le 30 juin 2023.

Ce bonus de 6 000 € s’applique aux voitures électriques facturées en dessous de 47 000 €, ce qui exclut un certain nombre de modèles dont la Tesla Model 3 qui dépasse désormais les 53 000 €. Mais c’est un progrès : les valeurs maximales viennent d’être augmentées de 2000 euros ! Jusqu’ici il n’était que de 45 000 euros, et cela pour les particuliers.

Un dispositif de leasing social est également à l’étude, qui devrait permettre à des familles plus modestes de louer une voiture électrique pour seulement 100 euros par mois.

Mais cette prolongation du bonus sera de courte durée : à long terme, l’aide diminuera inévitablement jusqu’à disparaître. Le système de bonus-malus ne doit pas être en déficit budgétaire. En 2021, 264 000 éco-awards ont été décernés, pour un coût total de 1,07 milliard d’euros.

Et est-il normal de subventionner l’achat de voitures neuves pour les familles qui en ont les moyens ?

A lire aussi  Les trois questions les plus importantes à se poser avant d'acheter un VR

Le bonus de 1000 euros sera également prolongé pour les voitures hybrides rechargeables.

Le maintien de la prime a été demandé par l’industrie automobile en raison de difficultés d’approvisionnement en matériaux et composants, mais aussi en raison de la chute des ventes de voitures neuves en France.

Les voitures électriques seront-elles bientôt taxées ?

Si les ventes de voitures électriques ont continué d’augmenter, il deviendra difficile pour l’État de les subventionner, tandis que les recettes de la taxe intérieure sur la consommation d’énergie (TICPE) chuteront en raison de la baisse de la consommation d’énergies fossiles. Cette transition énergétique est nécessaire, mais coûteuse.

À un moment donné, les automobilistes qui conduisent une voiture électrique seront à nouveau taxés. Plusieurs voies sont envisageables, comme taxer la recharge des voitures électriques. Une possibilité pour les bornes de recharge rapides et publiques, mais aussi à votre domicile. Le compteur Linky peut détecter la recharge d’une voiture électrique sur votre installation. Si cette future taxe a été refusée jusqu’à présent, la possibilité technique existe.

Compte tenu de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, il faudra encore quelques années avant que le gouvernement ne change de braquet.

Lire aussi : Aide à l’achat d’une voiture neuve en 2022

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récents