Suivez-nous

Pratique

Bon pour le futur tank : qui l’obtiendra ?

Bon pour le futur tank : qui l'obtiendra ?

Le gouvernement travaille sur plusieurs pistes pour améliorer le pouvoir d’achat des Français face à une inflation élevée. Dans ses pas, un chèque carburant pour les automobilistes.

C’est une initiative du Medef, qui a présenté cette idée au ministre de l’Economie, Bruno le Maire, le 23 mai. Les travailleurs qui dépendent de leur voiture pour se rendre au travail à domicile sont actuellement particulièrement désavantagés par la hausse des prix du carburant. Mais cette fois, il n’y a pas de limite de kilométrage – vous n’avez pas besoin d’être une grande roue pour vous qualifier. Cependant, si vous parcourez plus de 12 000 km par an, vous pouvez bénéficier d’un bonus.

Comme la prime Macron, le Future Fuel Check pourrait alors être envoyé aux salariés concernés via l’employeur.

Il peut s’agir d’un chèque de 200 à 300 euros, qui est versé une fois par an. Cette mesure temporaire pourrait être partiellement financée par les employeurs.

Les entreprises sont actuellement aux prises avec des problèmes de droit du travail dans plusieurs secteurs, et les contraintes financières des travailleurs qui doivent dépenser beaucoup pour se rendre au travail sont l’un des obstacles mentionnés.

Le gouvernement devrait laisser le Parlement décider des conditions requises pour les bénéficiaires pouvant bénéficier de cette nouvelle aide.

Aide et vérification du réservoir pour faire face aux prix du carburant en 2022

Actuellement, le gouvernement a instauré une subvention de 18 centimes d’euro par litre de carburant, qui aurait dû expirer le 31 juillet mais pourrait être prolongée de quelques semaines. Nous espérons, au moins pour le mois d’août, que les touristes partant durant cette période ne seront plus impressionnés par les visiteurs de juillet.

A lire aussi  Pénuries de carburant : combien de stations-service sont touchées ?

En début d’année, les familles disposant de revenus inférieurs à 2 000 euros par mois recevaient une première allocation carburant de 100 euros. Contrairement à cette nouvelle formule, qui mise sur le patrimoine, les retraités sont également concernés.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récents