Suivez-nous

Pratique

Antidémarrage de la voiture : Qu’est ce que c’est et comment ça fonctionne ?

antidemarrage_voiture

Le système d’immobilisation de la voiture : qu’est-ce que c’est et comment fonctionne-t-il, est-il sûr ? Détails sur l’installation et le fonctionnement du système d’immobilisation standard ou d’après-vente, où l’acheter et les prix.

Système d’immobilisation de la voiture : qu’est-ce que c’est ?

Le système antidémarrage est un système électronique antivol, capable de se connecter à l’unité de commande de la voiture et au démarreur.

Le système antidémarrage refuse l’autorisation de démarrer le véhicule si le code électronique de la clé du véhicule n’est pas reconnu. C’est pourquoi il n’est pas facile de dupliquer la clé de voiture.

Antidémarrage de la voiture : comment ça marche

Comment fonctionne le système d’immobilisation de la voiture ?

Le système antidémarrage fonctionne par couplage inductif avec une antenne située sur le commutateur d’allumage. Lorsque le véhicule est démarré, l’antenne “lit” le code de la clé et, s’il est valide et reconnu par l’unité de commande, le véhicule peut être démarré.

Pour que le véhicule puisse démarrer, la clé doit être équipée d’un transpondeur, c’est-à-dire d’une puce électronique dotée d’une mémoire.

La mémoire du transpondeur contient un code électronique. Comme le commutateur d’allumage, le transpondeur de la clé possède une antenne. L’antenne de la clé transmet le code du transpondeur à l’antenne du contacteur d’allumage.

C’est pourquoi, si vous laissez tomber vos clés sur le sol, le véhicule risque de ne pas démarrer : la chute aura endommagé la puce du transpondeur ou l’antenne, empêchant la communication avec l’unité de contrôle et la transmission du “code d’accès” au véhicule.

Clés de voiture et batteries

Le transpondeur n’a besoin d’aucune alimentation électrique car il utilise un système passif appelé “couplage inductif” pour envoyer le code. En d’autres termes, le transpondeur obtient l’énergie nécessaire à son fonctionnement en utilisant le même signal envoyé par l’unité de contrôle. Cependant, si la pile de la clé est déchargée, le mécanisme ne fonctionne pas car l’antenne de la voiture ne reconnaît pas la clé.

A lire aussi  Disque de stationnement : tout ce que vous devez savoir

Le mécanisme de fonctionnement du système d’immobilisation peut varier. Dans les voitures haut de gamme, on parle de communication bidirectionnelle.

Le dispositif d’immobilisation de la voiture peut utiliser différentes technologies, dont les plus courantes sont énumérées ci-dessous.

Immobilisateur de voiture à code électronique fixe

Chaque clé de voiture a un code électronique différent. Le code reste inchangé à chaque fois que la voiture est allumée.

Immobilisateur à code électronique variable ou immobilisateur à code roulant

Dans ce cas, le code est réécrit par le moteur à chaque fois que la voiture est démarrée. La procédure, ou plutôt l’algorithme qui permet de modifier le code d’allumage de la voiture n’est connu que du constructeur. Pour obtenir un double de la clé, il faut donc s’adresser au concessionnaire ou à un bon intermédiaire.

Immobilisateur avec code électronique crypté ou crypto-immobilisateur

La technologie utilise un transpondeur de dernière génération capable de communiquer avec l’unité de contrôle de la voiture via une fréquence radio protégée. Il existe un cryptage bidirectionnel des données.

Immobilisateur de voiture : Smart, Golf 4, Ford Fiesta…

De nombreux utilisateurs ont eu de mauvaises expériences avec les systèmes d’immobilisation installés de série dans leurs voitures. C’est pourquoi certains mécaniciens et bricoleurs proposent de résoudre le problème en désactivant tout le système antivol de l’immobiliseur ou en le remplaçant par un système de rechange.

Antidémarreur de voiture : où l’acheter

Si votre voiture n’est pas équipée d’un système antidémarrage ou si vous envisagez de le changer, vous pouvez profiter d’une multitude d’offres. Le monde de l’automobile ne manque pas de dispositifs d’immobilisation après-vente.

A lire aussi  Conducteur secondaire : comment assurer un 2ème conducteur ?

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents