Suivez-nous

Pratique

Aide à l’achat d’une voiture : les possibilités en 2022

Aide à l'achat d'une voiture : les possibilités en 2022

Les prix des voitures neuves continuent d’augmenter, affectant également le marché des voitures d’occasion. Afin d’alléger la facture, des subventions pour l’achat de voitures neuves sont encore possibles en 2022. Toutes les possibilités sont en vue.

Prime verte pour les nouvelles voitures électriques

Compte tenu des priorités de lutte contre la pollution de l’air en France et en Europe, les voitures électriques sont logiquement les meilleures subventions. L’éco-bonus est actuellement de 6 000 € pour l’achat d’une voiture électrique neuve dont le chiffre d’affaires est inférieur à 45 000 €. Ce montant passera ensuite à 5 000 euros au 1er juillet 2022. A noter également qu’il est plafonné à 27% du prix d’achat, réduisant le montant sur, par exemple, les modèles économiques (donc une rareté) comme la Dacia Spring.

Pour les voitures électriques entre 45 000 et 60 000 euros, un éco bonus de 2 000 euros est actuellement prévu, qui passera à 1 000 euros le 1er juillet.

Aucune restriction de revenu familial sur ce bonus mais nécessité de conserver la voiture pendant un an maintenant plutôt que 6 mois avant de la revendre. Le kilométrage parcouru pendant la période de blocage est toujours de 6000 km.

Il n’y a pas que l’achat classique qui donne droit au bonus, car celui-ci est également pris en compte pour les locations longue durée LOA ou LLD. Découvrez les voitures électriques les moins chères de LLD

L’écho bonus des voitures hybrides rechargeables

Pour les voitures hybrides rechargeables, le bonus passera de 1000 euros à 0 euros le 1er juillet. Auparavant, il était disponible pour l’achat d’une voiture avec une autonomie électrique de plus de 50 km et des émissions de CO2 inférieures à 50 g. Et le prix d’achat était limité à 50 000 euros !

A lire aussi  Permis invalidé ou annulé ? Votre véhicule doit être assuré !

La prime à la conversion 2022

Bonne nouvelle, la prime à la conversion peut être cumulée avec la prime éco. Ce bonus est accordé lors de l’achat d’une voiture à faibles émissions, neuve ou d’occasion. Le montant peut aller jusqu’à 3000 euros pour l’achat d’une voiture neuve Crit’Air 1 émettant moins de 127g ou d’une voiture d’occasion émettant moins de 137g.

Avec une voiture électrique neuve ou d’occasion, le montant est encore plus élevé, ainsi le bonus peut aller jusqu’à 5 000 euros.

Bien entendu, cette aide passe par une indemnisation : mise à la casse pour la destruction d’une voiture ou d’un fourgon Crit’Air 3 ou antérieur (diesel immatriculé avant 2011 ou essence immatriculée avant 2006).

Tout le monde n’aura pas droit à cette prime de changement liée aux conditions de revenus, qui vise à faciliter l’achat d’une voiture à faibles émissions notamment pour les familles à faibles revenus.

Le revenu fiscal de référence doit être inférieur à 13 489 € pour être éligible et inférieur à 6 300 € pour bénéficier de la prime maximale, ou parcourir plus de 30 000 km ou parcourir plus de 12 000 km par an.

Informations sur la prime à la conversion sur le site officiel

Aide régionale à l’achat d’une voiture

Les régions peuvent également apporter leur aide, notamment pour soutenir la création de ZFE. C’est par exemple le cas de la Métropole du Grand Paris qui concerne 131 communes.

Métropole du Grand Paris : Une aide jusqu’à 6 000 euros est proposée sous forme de prime pour la transformation d’une voiture ancienne à la casse

A lire aussi  5 bonnes raisons d'acheter une voiture full hybride

Région Grand Est : abattement de 2 000 euros, porté à 4 000 euros pour les familles dont le revenu fiscal de référence par taux d’imposition est inférieur ou égal à 13 489 euros. Elle est plafonnée à 50% du prix d’achat lors de l’achat d’une voiture propre. Sont éligibles les voitures électriques, hydrogène, GPL et hybrides achetées auprès d’un professionnel basé dans la région Grand Est et d’un prix inférieur à 40 000 euros. Mais une condition limite cette aide, car il faut habiter en zone rurale. Seules les communautés rurales autonomes et les communautés rurales sous faible influence d’un pôle sont possibles.

Aide de la CAF lors de l’achat d’une voiture

Les bénéficiaires de la CAF à faible revenu peuvent également se tourner vers la Caisse d’Allocations Familiales, qui propose des prêts sans intérêt et même des subventions non remboursables. Une aide à laquelle on ne pense pas forcément et qui mérite aussi une demande.

Pôle Emploi et le programme Renault Solidaire

Il est possible de postuler au programme Renault Solidaire via Pôle Emploi, mais aussi via d’autres structures ou associations comme Emmaüs ou les Restos du Coeur.

Les exigences sont un besoin de mobilité en lien avec le projet professionnel, une adéquation aux circonstances du cursus, des ressources et, le cas échéant, des activités bancaires. Par exemple, avec ce programme, vous pouvez louer une Dacia Sandero pour 95 euros par mois.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents