Suivez-nous

Pratique

A-t-on le droit de racheter une voiture diplomatique d’occasion ?

A-t-on le droit de racheter une voiture diplomatique d'occasion ?

Une voiture a attiré votre attention, mais c’est un vieux véhicule diplomatique. Peut-il être acheté plus tard en tant que particulier ?

Vous connaissez probablement les voitures diplomatiques, qui sont très répandues et facilement reconnaissables au premier coup d’œil. Ces véhicules, au statut très particulier, se distinguent des autres par la plaque minéralogique très particulière avec des lettres et des chiffres oranges sur fond vert. Chaque inscription a une signification, du code pays représenté au statut du chauffeur, qui peut alors être un simple employé de l’ambassade ou l’ambassadeur lui-même. Cependant, ces véhicules sont particuliers à plusieurs égards, car ils ne sont pas soumis au code de la route comme nous tous. Mais est-il possible d’acheter une voiture diplomatique ? Et si oui, est-ce difficile ? Ne vous inquiétez pas, nous vous expliquerons tout !

L’Institut Yougov a interrogé les Français sur les critères qu’ils jugent les plus pertinents lors de l’achat d’une voiture d’occasion. Apprenez les points clés dans cet article. ⬇💯https://t.co/gmnbiPXN7D

– REEZOCAR (@Reezocar) 1er juillet 2022

Une procédure relativement simple

Eh bien, contre toute attente, oui, acheter une vieille machine diplomatique est tout à fait possible. Rien ne vous en empêche en autant que vous respectiez certaines règles spécifiques à ce type de véhicule. Et honnêtement, ce n’est pas si compliqué. En fait, les procédures sont similaires à l’achat d’une voiture à l’étranger. Pour conduire légalement dans un véhicule de service comme celui-ci, vous avez besoin d’un certificat d’immatriculation 846A. Celle-ci doit normalement être fournie par le vendeur, qui doit également restituer les plaques diplomatiques. Vous aurez également besoin d’un certificat de conformité, qui peut être plus difficile à obtenir si la voiture provient d’un autre pays. Ensuite, il doit être approuvé à nouveau.

A lire aussi  Vacances : Cette technique imparable pour payer moins de loyer cet été

Commencer à acheter une voiture d’occasion est une proposition dangereuse. La frontière entre le bon traitement et la fraude est fluide. https://t.co/0gycNrmw8w

– AutoJournalMag (@AutoJournalMag) 25 juin 2022

Tout peut se faire en ligne.

Le reste du processus est très simple, puisqu’il est identique en tous points à l’achat d’une voiture classique d’occasion. Mais attention car vous devez faire une demande spéciale sur le site de l’ANTS en cliquant sur la case “Points d’attention” après avoir lancé la demande d’inscription.

Une voiture confortable et rapide à la fois est rare de nos jours. L’Audi s6 c5 coche toutes les cases d’un vrai canapé sur roulettes au prix d’une Clio d’occasion.

Offre ici 👇 https://t.co/yAzQ9Es3gk pic.twitter.com/7GmkhbCv5X

– Essence (@Benzinworld) 24 juin 2022

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récents