Suivez-nous

Automobile

Voyant moteur allumé : Que faire et quand s’inquiéter ?

voyant_moteur

Un avertissement fixe ou clignotant indique une défaillance du moteur. Une assistance est donc nécessaire pour identifier le problème qui pourrait endommager la voiture.

Depuis plusieurs années, les voitures communiquent de manière de plus en plus sophistiquée, en utilisant des voyants et des capteurs pour établir des diagnostics continus sur les principaux composants de tous les types de moteurs.

Avec l’introduction des réglementations anti-pollution, les voitures sont équipées d’une série de technologies permettant de réduire les émissions nocives dans l’atmosphère.

L’un d’entre eux est le témoin jaune de défaillance du moteur, qui contrôle l’efficacité du système, indique une augmentation des émissions et signale la nécessité de remplacer tout composant détérioré. Découvrez comment le reconnaître et ce qu’il faut faire s’il commence à clignoter.

Voyant d’avertissement du moteur : comment le reconnaître et à quoi il sert


S’allume sur le tableau de bord lorsque le contact est mis ou en cas d’anomalie.
Voyant moteur fixe et clignotant : ce que cela signifie
Votre voiture peut avoir des problèmes avec son système d’injection ou son convertisseur catalytique.


Voyant moteur allumé : que faire ?


Dans ce cas, ne conduisez pas pendant de longues périodes et contactez votre mécanicien.


Voyant moteur allumé : quand faut-il s’inquiéter ?


Les anomalies signalées peuvent compromettre les performances ou causer de graves dommages à la voiture.
Voyant d’avertissement du moteur : comment le reconnaître et à quoi il sert
Le témoin de contrôle du moteur, également appelé ” check engine light “, est visible sur le tableau de bord et a la forme d’un moteur.

Dans des conditions normales, il ne s’allume que lorsque la clé de contact est tournée, tandis que des sondes connectées effectuent un diagnostic des composants liés aux émissions du véhicule.

S’il n’y a pas d’anomalie, le témoin s’éteint automatiquement dès que le moteur du véhicule a démarré. Il ne faut pas le confondre avec le témoin rouge de température d’eau ou le témoin de batterie.

Il est visible sur le tableau de bord et fait partie d’un groupe d’indicateurs qui émettent une lumière ambre. Il s’allume au démarrage du véhicule pour effectuer des contrôles du système et signaler la présence d’un défaut ou d’un problème qui nécessite un diagnostic approfondi ou l’intervention d’un mécanicien dans un atelier spécialisé, avec les pièces de rechange nécessaires.

A lire aussi  La Fiat Tipo de Nigel Mansell est mise aux enchères !

Que se passe-t-il si elle reste immobile ou si elle s’allume pendant la conduite ? Voici comment reconnaître les problèmes éventuels de l’unité motrice.

Voyant moteur fixe et clignotant : ce que cela signifie


Lorsque la clé de contact est tournée, une série de témoins lumineux s’allument, mais ils doivent s’éteindre une fois le véhicule démarré. Un témoin lumineux allumé indique un dysfonctionnement ou une inefficacité de l’une des parties contrôlées par le système embarqué.

Pour plus de sécurité, consultez votre manuel du propriétaire, faites quelques tests, éteignez la voiture puis rallumez-la pour voir si le témoin reste allumé.

Si le voyant jaune du moteur reste allumé en permanence, cela signifie que le défaut peut être grave, il est donc important de contacter un atelier spécialisé pour faire contrôler la voiture.

La cause du défaut peut être le fonctionnement du système d’injection, un défaut de la pédale d’accélérateur ou une situation du système d’échappement qui doit être vérifiée. Souvent, le problème d’un voyant jaune stationnaire peut être attribué à un carburant sale, surtout s’il se produit après le ravitaillement.

C’est notamment le cas lorsque le réservoir est vide, car le nouveau liquide introduit va briser les sédiments déposés au fond. Il arrive que le voyant de contrôle du moteur s’allume, mais on ne remarque aucune différence dans les performances du véhicule et tout semble fonctionner correctement.

Dans ce contexte, le témoin de contrôle du moteur peut indiquer un dysfonctionnement du fonctionnement des vannes EGR, le dispositif utilisé pour réduire les émissions nocives du tuyau d’échappement.

Si le témoin lumineux clignote, le catalyseur peut être à l’origine du problème. Cette situation est plus grave que la précédente.

Pour éviter tout dommage, modérez votre vitesse et évitez de parcourir de longues distances sur la route. Là encore, faites-vous examiner par un professionnel dès que possible.

Le convertisseur catalytique est un dispositif anti-pollution utilisé dans les anciennes voitures avant d’être remplacé par des filtres à particules (FAP).

A lire aussi  L’assurance tous risques, découvrez la protection auto la plus complète

Grâce à une série de réactions chimiques, ce composant appliqué au système d’échappement attire les particules nocives dégagées par la combustion du carburant afin qu’elles ne soient pas libérées dans l’atmosphère.

Les capteurs communiquent des données vitales à l’unité de commande, de sorte qu’une lecture incorrecte peut entraîner un certain nombre de défaillances.

Il est également possible, ce qui est très rare, que le témoin d’alerte lui-même soit cassé ou fonctionne mal. Dans ce cas, il suffit de réinitialiser le système, ou de changer le capteur qui cause un problème électrique banal.

Voyant moteur allumé : que faire ?


Lorsque vous remarquez que le voyant jaune du moteur est allumé, fixe ou clignotant, pour être sûr, il est nécessaire de faire contrôler l’anomalie par un technicien expert qui connaît certainement les solutions au problème.

Si le témoin lumineux est allumé en permanence, les causes peuvent être multiples, il ne s’agit donc pas nécessairement d’un problème grave. Mais le problème ne doit pas être sous-estimé ; une assistance est encore nécessaire.

Pour réduire le risque que le voyant de contrôle du moteur s’allume soudainement, il est essentiel de toujours effectuer des contrôles d’entretien, avec au moins un contrôle du véhicule par an, pour aider à résoudre les problèmes à l’avance.

Une bonne habitude permet d’éviter les pannes soudaines et les situations d’urgence en maintenant le moteur de votre véhicule en marche.

Voyant moteur allumé : quand faut-il s’inquiéter ?


Si le témoin jaune s’allume, le risque principal est une augmentation de la consommation de carburant et des émissions polluantes, ainsi qu’une perte significative de l’efficacité du véhicule. Un dysfonctionnement met également la conduite en danger, car l’unité de contrôle peut décider que les paramètres sont trop élevés et affecter la conduite.

Si le rapport entre l’air et le carburant n’est pas correct, le moteur perd de la puissance et le véhicule peut s’immobiliser complètement, ce qui vous oblige à appeler le service de dépannage et à supporter les frais de service associés.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents