Suivez-nous

Automobile

Tentative de vol de voiture : que faut-il faire ?

vol_voiture

En France, les vols et tentatives de vol sont à chaque fois matinaux. Plus de 200 cas semblables tous les jours se déroulent sur le territoire, avec un nombre abyssal de personnes mises en danger. Les tentatives de vol se sont multipliées ces derniers temps, nonobstant les nouveaux véhicules ayant des systèmes de sécurité plus performants que ceux d’avant. Qu’est-ce qu’une tentative de vol en assurance auto? Que dois-je faire dans ce cas ?

La tentative de vol en assurance auto

Vous avez été victime d’un vol de voiture tenté? Le nombre de formules d’assurance auto comporte la plupart des garanties pour ce genre de sinistre, sous certaines conditions.

Voyons d’abord de quelle manière est définie une tentative de vol de véhicule par les professionnels de l’assurance. La Fédération Française de l’Assurance (FFA) affirme que « il y a eu tentative de vol lorsque des traces matérielles non équivoques sont perceptibles”. Parmi les « traces matérielles », sont compris :

  • L’effraction de serrures, de direction, du système d’alarme, du système de démarrage ;
  • L’effraction électronique ;
  • L’effraction des glaces (vitres de la voiture), de portières, des serrures, du coffre, du toit ouvrant, vitré ou de la capote.

Attention, les contrats d’assurance auto ne comprennent pas systématiquement la tentative de vol. C’est une assurance auto supplémentaire souscrite par d’autres opérateurs, entre lesquels on trouve des assureurs tiers et moyens.

Pour éviter ce genre de catastrophe, il est donc important de la proposer lors de votre contrat automobile!

La plupart des assurances offrent généralement une assurance de vol et un couvert pour le vol de voiture. Le vol et la tentative de vol sont normalement couverts par la police d’assurance. Cependant, vérifiez cette information auprès de votre compagnie d’assurance, chaque assureur ayant ses propres spécificités.

Rappel

Chaque année, votre assurance automobile doit vous envoyer un avis d’échéance notifiant l’ensemble des caractéristiques et des garanties de votre assurance automobile. Ce document pourrait vous aider à résilier ou non votre travail en cours.

A lire aussi  Prix ​​du carburant : Combien coûte un litre pour les vacances d'été ?

Les démarches à effectuer en cas de tentative de vol

Si vous remarquez un essai de vol sur votre véhicule personnel, il est important de respecter deux étapes primordiales :

  • Le dépôt de plainte auprès des forces de l’ordre ;
  • La déclaration à l’assurance.

Portez plainte auprès des forces de l’ordre

Vous devez d’abord contacter la police ou la gendarmerie pour commencer le processus d’annoncer un vol tentative. C’est aussi le cas si vous avez été victime d’un vol de voiture ou d’actes intentionnels.

Ainsi, vous devez porter plainte auprès d’un commissariat ou d’un poste de police dans les plus brefs délais, idéalement dans l’immédiat. En effet, après avoir déclaré cette tentative de vol, vous devez contacter votre assurance dans les 48h suivant cet événement au risque de ne pas être indemnisé.

N’oubliez pas de vous rendre au commissariat avec vos documents d’identité et ceux de la voiture. Un récépissé de dépôt de plainte est ensuite délivré. Gardez-le en mémoire, il vous sera utile pour la suite ! Le procès-verbal ne sera pas immédiatement envoyé au sinistré. Vous pouvez tout de même le solliciter.

Si vous avez subi une tentative de vol sur votre véhicule professionnel ?

Vous devez suivre les mêmes étapes que pour une voiture personnelle : déposer plainte et porter le sinistre automobile auprès de votre assureur professionnel.

Déclarez la tentative de vol à votre assureur

En suivant, vient la déclaration auprès de l’assurance. Il est important de contacter votre assurance auto immédiatement après votre passage au poste de police. Vous avez 2 jours pour annoncer la tentative de vol après la tentative de vol. Dans le cas où vous ne prenez pas de mesures d’urgence, votre assureur pourrait refuser de payer la totalité ou une partie de votre préjudice en cas de dégradations subies lors du vol.

A lire aussi  Les feux de position : Quand faut il les allumer et quelles sont les différences avec les feux de croisement ?

Dans le cas d’une tentative de vol de voiture, c’est au insure qui doit prouver sa responsabilité. Ainsi, faites en sorte de prendre des photos de la voiture si des traces matérielles sont visibles. En plus de ces clichés, vous devez fournir des documents à la déclaration d’essai de vol, notamment:.

  • Vos informations personnelles ;
  • Le numéro de contrat d’assurance auto ;
  • Les circonstances du sinistre, comme la date, l’heure à laquelle vous l’avez constaté, le lieu et tous les autres renseignements qui peuvent vous sembler indispensables ;
  • Les dommages subis ;
  • La copie du récépissé.

La déclaration peut être réalisée :

  • Par voie postale, en lettre recommandée de préférence ;
  • Via votre compte personnel. Beaucoup de compagnies permettent désormais d’effectuer cette démarche en ligne, et même par le biais d’une application mobile ;
  • En physique, au sein d’une agence de la compagnie d’assurance.

L’indemnisation en cas de tentative de vol

Lorsque vous avez été victime d’un vol, vous devez d’abord demander l’autorisation à l’assurance avant de faire réparer votre voiture. Certaines compagnies d’assurance demandent l’avis d’un professionnel en la matière. Vous courrez le risque de ne pas être remboursé si ce pacte n’est pas respecté.

Si vous ne respectez pas les conditions de la garantie vol souscrite, votre assureur peut rejeter votre demande d’indemnisation. En général, un contrat d’assurance refusera de vous indemniser car vous n’avez pas fait les mesures adéquates pour la sécurité du véhicule. Certaines assurances auto font état de plusieurs précautions à prendre pour réduire les dangers d’embrasement et tentative de vol.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents