Suivez-nous

Automobile

Prix ​​des carburants : Le gouvernement ne veut plus aider les Français

Prix ​​des carburants : Le gouvernement ne veut plus aider les Français

Le ministre de l’Economie a réitéré son refus de réduire les taxes sur la flambée des prix du carburant.

Depuis de longs mois, les prix du carburant augmentent fortement, ce qui est principalement dû à la guerre en Ukraine et à l’embargo sur le pétrole russe, mais pas seulement. Car si l’essence et le gazole sont chers, c’est aussi et surtout à cause des taxes, qui représentent plus de 60 % du prix du litre. En fait, il n’en existe pas moins de trois, à savoir la TVA, la TICPE et la TVA de cette dernière. Une situation ridicule, mais qui ne ferait absolument rien pour l’Etat, selon une récente déclaration d’Elisabeth Borne, qui n’a cessé de réagir. En tout cas, et bien que le gouvernement ait mis en place un petit rabais de 18 centimes, ceux-ci ne suffisent pas et les Français demandent aussi une baisse d’impôts.

🔴 EN DIRECT “Nous allons exhorter les pétroliers à faire un effort pour réduire les prix à la pompe”, annonce Clément Beaunehttps://t.co/9RnRve4m3f pic.twitter.com/5FbYu6YKez

— BFMTV (@BFMTV) 29 juin 2022

Non signifie non

Une demande à laquelle Bruno Le Maire réagit négativement depuis des mois. Mais une autre demande a également été rejetée par le ministre de l’Economie : celle de divers groupes d’opposition, et notamment du NUPES, de baisser le prix du carburant à 1,50 euro. Seulement voilà le gouvernement n’y est pas vraiment préparé et dit que cette mesure serait trop coûteuse. Dans une interview, Bruno Le Maire confirme qu'”il promet la lune […] Cela reviendrait à dépenser 50 milliards pour l’Etat, plus que le budget du ministère de la Transition écologique, et tout ça pour subventionner les énergies fossiles”.

A lire aussi  Qu'est ce qu'un courtier automobile ?

Je présente un projet de loi visant à réduire les taxes sur l’essence face au prix record du carburant et à taxer les dividendes des compagnies pétrolières.

A quelques jours des vacances d’été, c’est un rendez-vous incontournable pour les Français. pic.twitter.com/84UlSqaEBM

— Fabien Roussel (@Fabien_Roussel) 29 juin 2022

une remise prolongée

Qu’il suffise de dire que la réduction de la taxe sur le carburant, comme le réclame le gouvernement depuis des mois, n’a pas encore eu lieu. Pour lui, la remise de 18 centimes est largement suffisante, d’autant plus qu’elle sera prolongée après l’été. Cependant, elle se concrétise et ne touchera malheureusement plus tous les conducteurs, mais uniquement ceux qui roulent le plus.

🇪🇨 ACTUALITÉ – De nouveaux affrontements ont éclaté en #Equateur hier au 12ème jour de troubles dans le pays suite à la hausse des prix du #carburant.

🔸️ Lévitation humaine de 6 morts et des dizaines de blessés. (AFP) #manifestation pic.twitter.com/2zA0UboPb3

— Speed ​​News (@Speed_Actu) 24 juin 2022

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents