Suivez-nous

Automobile

Mercedes arrête la production des Classe A et Classe B

Mercedes arrête la production des Classe A et Classe B

Le constructeur allemand a décidé d’arrêter la production de ses deux modèles compacts à partir de 2025. L’accent devrait être mis sur les SUV.

Une révolution se prépare chez Mercedes. Selon nos confrères allemands du Handelsblatt, le constructeur allemand a décidé de ne pas poursuivre la production de trois de ses modèles compacts. Parmi les véhicules sélectionnés figure la très populaire Classe A.

Mercedes prévoit de mettre fin à la production de la Classe A en 2025

L’avenir de la Mercedes compacte est donc très limité. La direction a pris note que les Mercedes Classe A et Classe B ne seront plus produites après 2025. Ainsi, la quatrième génération de la Classe A présentée en 2018 sera la dernière. La direction de la marque souhaitait éliminer 3 modèles compacts sur 7. Dès lors, la Mercedes classe B, très proche de la base de la classe A, est également sacrifiée. Le PDG du groupe, Ola Källenius, veut limiter l’offre au catalogue afin de miser sur les véhicules les plus rentables.

« Au lieu de sept, nous souhaitons proposer quatre modèles sur le segment des compactes »

Markus Schäfer, directeur de la technologie chez Mercedes-Benz

Si la direction du groupe n’a pas encore officialisé sa décision, des sources proches du constructeur assurent que l’avenir des deux modèles est scellé. Rien n’indique que Mercedes ait l’intention de reprendre la production d’une citadine à l’avenir.

A partir de 2025 plus de SUV

Le constructeur allemand veut désormais se limiter aux modèles à plus forte marge. Donc, principalement des berlines ainsi que des modèles CLA, GLA, GLE et GLB. Mercedes veut passer à l’électrique au plus vite et pour cela le constructeur va développer et commercialiser sa plateforme MMA. Une plateforme qui ne convenait plus aux modèles compacts de la marque. Les modèles CLA, GLA et GLB passent progressivement de la plateforme MFA à la plateforme MMA.

A lire aussi  Fin des thermes : l'Etat taxe-t-il les voitures électriques ?

Cette plateforme sera équipée du nouveau système d’exploitation MB.OS. Markus Schäfer, CTO de Mercedes-Benz, explique : « En 2024, nos véhicules d’entrée de gamme de la plate-forme MM de luxe seront basés pour la première fois sur l’architecture logicielle MB.OS. Au lieu de sept, nous voulons proposer quatre modèles dans ce segment.

C’est pourquoi la révolution électrique chez Mercedes se poursuit. Un déménagement de luxe dans les SUV et la disparition des classes A et B sont à prévoir.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents