Suivez-nous

Automobile

Le prix des voitures neuves continuera d’augmenter

Pourquoi les Mercedes sont moins chers en Allemagne ?

Selon des chiffres récents fournis par des experts du marché, le prix des véhicules neufs continuera d’augmenter en 2023.

Déjà prohibitif pour la plupart des ménages, le prix des véhicules neufs devrait continuer à augmenter dans les mois à venir. Selon AlixPartners, les prix devraient connaître des augmentations significatives dans les mois à venir pour diverses raisons.

Un marché de plus en plus tendu

Comme pour tout commerce, le marché automobile dépend de l’offre et de la demande. La demande étant actuellement trop élevée par rapport à l’offre, le prix des voitures augmente. Et les prévisions d’AlixPartners ne sont pas forcément plus optimistes. Selon les chiffres communiqués, les constructeurs vont réduire leurs volumes de production dans les mois à venir. Bien sûr, cela s’explique par la rareté des différents composants.

Mais ces réductions seront assez substantielles. L’étude prévoit que les constructeurs s’attendent à vendre 79 millions de voitures en 2023. C’est moins que les 80 millions en 2021 et bien moins que les 90 millions d’unités vendues en 2019, la dernière année avant Covid. Cette baisse continue des volumes de vente exerce donc une pression sur le prix des véhicules neufs, ce qui se répercute sur le marché des véhicules d’occasion.

Pour le marché français, AlixPartners prévoit une légère hausse des ventes l’an prochain avec 2,2 millions de véhicules vendus en 2023 contre 2 millions cette année. La société estime que la difficulté des fabricants français à faire face aux pénuries de semi-conducteurs perturbera le marché à long terme.

Malgré la baisse des ventes, la marge des fabricants augmente

Par conséquent, les fabricants sont contraints de limiter les ventes en raison de leurs difficultés de production. Confinements, guerres, raréfaction des matières premières, tous ces critères impactent négativement le marché et font grimper les prix. Parce que construire une voiture aujourd’hui coûte beaucoup plus cher qu’il y a deux ans. Mais si les ventes baissent, paradoxalement, les marges des constructeurs augmentent. La firme anticipe que les industriels continueront à appliquer une politique de hausse des prix pour compenser la hausse des prix et ainsi assurer leurs revenus. Selon le cabinet, “le déséquilibre entre l’offre et la demande a permis à l’industrie automobile de réaliser des marges exceptionnelles, ce qui s’est traduit par une importante création de valeur pour le secteur, devenu beaucoup plus attractif pour les investisseurs”.

A lire aussi  L’assurance auto est-elle moins chère pour les femmes ?

Ainsi, on apprend que les constructeurs ont gagné 3,6 points de marge opérationnelle depuis la hausse des prix des voitures.

Par conséquent, cette position de prix accrus doit être maintenue par les fabricants vis-à-vis des fournisseurs et des clients. Cependant, les experts disent que les tarifs cesseraient d’augmenter si l’économie glissait dans la récession.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents