Suivez-nous

Automobile

La France et la Belgique feront-elles leurs adieux à leur Grand Prix de F1 ?

La France et la Belgique feront-elles leurs adieux à leur Grand Prix de F1 ?

Les Grands Prix de Belgique et de France n’ont pas encore été contractés avec la F1 pour 2023, tandis que l’Afrique du Sud pourrait figurer au programme après Las Vegas.

Le week-end du 22 au 24 juillet 2022 au circuit Paul-Ricard sera-t-il le dernier du calendrier de la Formule 1 ? Faut-il craindre une pause indéfinie ? C’est une nouvelle qui va faire frissonner tous les amoureux et fans de la Formule 1 française.

Selon le journal néerlandais De Telegraaf, le Grand Prix de France 2023 n’est pas en passe de devenir le rendez-vous de la reine du sport automobile. Une épée de Damoclès qui plane également au-dessus de la tête de nos voisins belges. Le Grand Prix de Belgique sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps pourrait également disparaître du calendrier l’an prochain. Ces deux circuits n’ont pas encore renouvelé leurs contrats, alors que Las Vegas a déjà signé et que l’Afrique du Sud serait en “pole position” pour accueillir son Grand Prix de F1 en 2023.

🔴 Le calendrier prévisionnel de la #F1 en 2023 !

👉 Début de saison à Bahreïn le 5 mars.

👉 Las Vegas a lieu le 18 novembre samedi soir en France.

👉 23 à 24 courses selon retour de Chine ou non.

👉 Pas de GP français et belge.

(🗞️ @telegraaf) pic.twitter.com/ietb78IXSR

— Hors piste (@OffTrack_FR) 4 juillet 2022

Côté spa, on y croit !

Si nos collègues néerlandais semblent confiants, ils ne parlent pas tous la même langue. A commencer par le promoteur du Grand Prix de Belgique, qui a catégoriquement démenti l’information du journal néerlandais.

A lire aussi  Bentley lance sa collection NFT durable et exclusive

« J’aimerais connaître la source de ce média », demande Vanessa Maes, marraine du Grand Prix de Spa, à nos confrères belges de La Dernière Heure Les Sports. “J’ai pris l’information et ils m’ont confirmé à la FIA qu’il n’y a actuellement aucun projet de calendrier qui circule entre les équipes. »

“Ce ne sont que des spéculations. Il y a beaucoup de discussions, c’est sûr. Nous sommes en fin de contrat comme Monaco et Le Castellet et négocions toujours une prolongation.”

Gasly et Ocon travaillent pour gagner le GP de France

🚨🔴 Esteban Ocon aura son stand au GP de France !

👉 Il sera placé dans le dernier virage du circuit. 👉 De nombreuses surprises 👉 La visite du pilote en tribune #F1 #FrenchGP 🇨🇵 pic.twitter.com/EhMT0HS9Nx

— Formule 1 France (@Formule1FR_) 18 mai 2022

En début de saison, les deux pilotes français au volant des monoplaces Alpine et Alpha Tauri ont promis leur soutien au Grand Prix de France. C’est vrai que deux pilotes tricolores parmi les 20 pilotes du plateau peuvent faire pencher la balance (dans le bon sens).

Pour rappel, le circuit Paul Ricard est revenu en Formule 1 en 2018 après 28 ans d’absence. Le dernier Français à remporter un GP avec le Ricard ? Alain Prost en 1990. Avant cela, de 1991 à 2008, le Grand Prix de France se tenait dans la Nièvre à Magny-Cours.

Et le dernier artiste de nos After Races est…. @KungsMusic ! 🤩

Le jeune DJ Toulonnais sera présent dimanche après la course de F1 pour régler Le Castellet 🎶

A lire aussi  Citroën DS 21 Majesty (1969) : une rareté aux enchères

J’espère vous voir nombreux sur la piste et prêts à danser toute la nuit #SummerRace # F1 pic.twitter.com/TjbiE41Cuw

– Grand Prix de France de F1 (@GPFranceF1) 17 juin 2022

Vous préférez la Belgique à la France d’ici 2023 ?

Selon De Telegraaf, l’organisateur du Grand Prix d’Afrique du Sud à Kyalami et Liberty Media ne sont pas encore parvenus à un accord. Cela pourrait décider du sort de l’épreuve de Francorchamps. La Belgique aurait une longueur d’avance sur Paul-Ricard pour conserver sa place au calendrier de la Formule 1 une année de plus.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents