Suivez-nous

Automobile

Carburant : une petite baisse des prix cette semaine ?

Carburant : une petite baisse des prix cette semaine ?

Les prix de l’essence pourraient baisser légèrement vers la fin de la semaine. Cependant, il ne faut pas s’attendre à une forte baisse.

Les prix du carburant ont grimpé en flèche ces derniers mois. On se souvient encore, non sans une certaine nostalgie, du 1,20 euro émis lors du premier confinement, ou encore du 1,40 euro qui a mis le feu à la poudre à canon et déclenché la crise des gilets jaunes. Ah, on aimerait revenir à cette époque ! Car aujourd’hui et depuis le début de l’année, l’essence et le diesel ont très fortement augmenté. C’est très simple, quel que soit le carburant ; le litre dépasse désormais la barre des deux euros. Une situation évidemment très difficile, d’autant plus que le gouvernement refuse de baisser les impôts. Il ne se contente que d’une petite remise, qui devrait s’étendre au-delà de l’été.

La marque Casino a décidé de prolonger son “opération réservoir” pendant les vacances d’été, ce qui réduira la facture de nombreux automobilistes ! https://t.co/SfW74jJthE

– AutoPlus (@AutoPlusMag) 6 juillet 2022

Une petite baisse était-elle prévue ?

Mais si le diesel et l’essence sans plomb sont aujourd’hui très chers, la situation pourrait facilement s’améliorer. C’est du moins ce qu’a déclaré Olivier Gantois, président de la Fédération française de l’industrie pétrolière, au micro de BFM TV. “Compte tenu de la baisse d’aujourd’hui (mardi) de 10 dollars le baril, si cela continue jusqu’à la fin de la semaine, nous aurons à nouveau des prix à la pompe plus bas. Mais le fait est qu’en ce moment on est encore à plus de deux euros TTC, le transfert de l’Etat de 15 centimes HT ».

A lire aussi  Mercedes arrête la production des Classe A et Classe B

[#SudRadio]🗣@dupontaignan : “Pour que le prix du gaz descende vraiment à 1,50 euros, il faut taxer les bénéfices des compagnies pétrolières !”

📺https://t.co/lUATrHpy5E pic.twitter.com/WuJhdZewZv

– Radio Sud (@SudRadio) 4 juillet 2022

seulement des centimes

Malheureusement, cependant, il ne faut pas compter sur des prix en chute libre. Si aucune idée n’a été communiquée, la baisse devrait être très faible, probablement de l’ordre de quelques centimes. Il ne suffit pas de changer la vie des automobilistes qui subissent de plein fouet la hausse des prix depuis le début de la guerre en Ukraine. Et la situation ne devrait pas s’améliorer de sitôt. Il faut toutefois espérer que cette petite baisse se poursuivra encore un peu…

Je présente un projet de loi visant à réduire les taxes sur l’essence face aux prix record du carburant et à la taxation des dividendes des compagnies pétrolières.

A quelques jours des vacances d’été, c’est un sujet incontournable pour les Français. pic.twitter.com/84UlSqaEBM

— Fabien Roussel (@Fabien_Roussel) 29 juin 2022

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Récents